Les champs * sont obligatoires

Aniki Bóbó

Manoel de Oliveira | 1942 | Portugal

Résumé du film

Sur le chemin de l’école, Carlitos, un jeune garçon timide, croise le regard de Teresinha, fille d’une couturière. Le garçon tombe amoureux de Teresinha, mais il s’attire aussitôt des ennuis : Eduardo, un autre élève de la classe, veut lui aussi gagner le cœur de la jeune fille et ne cesse de provoquer son rival. Pour prouver sa flamme à la fille, Carlitos décide alors de voler une poupée qu’elle a admirée dans une vitrine. La nuit venue, il va la lui offrir en passant par les toits.

Le lendemain, les enfants font l’école buissonnière et se promènent sur un talus qui surplombe la voie ferrée. Lorsqu’Eduardo fait un faux mouvement et tombe, les amis accusent Carlitos d’avoir provoqué sa chute…

Pourquoi ce film a été choisi

Par Cyrielle Jacheet de Benshi,

Réalisateur à la longévité exceptionnelle et à la filmographie particulièrement riche, on peut dire que Manoel de Oliveira a marqué de son empreinte le cinéma portugais ! Aniki-Bóbó, son premier long métrage, offre aux jeunes spectateurs une porte d’entrée idéale dans son oeuvre. Les cinéphiles en herbe pénètreront ainsi en douceur dans son univers, grâce à cette chronique sur l’enfance qui oscille savamment entre légèreté, innocence et gravité.
À travers le quotidien d’une bande de garçons des quartiers populaires de Porto, c’est finalement tout le microcosme de l’enfance que dessine Oliveira. Les spectateurs s’y plongeront pleinement, et partageront au côté de la bande les aventures qui ponctuent leurs journées, au rythme de la comptine éponyme « Aniki-bébé, Aniki-Bóbó». Ils découvriront alors, avec grand plaisir, les rêves, jeux et premières amourettes de ces aventuriers en culottes courtes. Loin de dresser un portrait rose et sucré de l’enfance, le cinéaste dépeint également la jalousie et la rivalité qui animent Carlitos et Eduardinho, ainsi que la dureté qui se dessine parfois derrière l’apparente innocence de leurs jeux…
Mais Aniki-Bóbó n’est pourtant pas exempt d’humour. On rit des pitreries des enfants, on s’amuse des chutes à répétition du jeune Petiot, des grimaces faites au gendarme et des claques que le boutiquier administre à son assistant. L’héritage du cinéma burlesque n’est pas très loin. A cette tonalité comique, Oliveira mêle habilement une tension dramatique qui traverse le film de part en part. C’est aussi à sa ville natale qu’il rend hommage. Véritable théâtre des aventures de la bande, la ville devient un espace de liberté, parfois inquiétant et dangereux…
C’est toute cette complexité et ce mélange des sentiments qui rendent ce portrait de l’enfance aussi touchant. Un film sensible et intelligent qui réunira toute la famille autour d’un beau moment de cinéma. 

Lire la suite
Textes issus de Benshi
Benshi est un site internet de recommandations de films de qualité adaptés aux enfants de 2 à 11 ans. Il encourage leur curiosité et accompagne toute la famille dans une découverte du cinéma adaptée et progressive. Retrouvez la fiche complète du film et bien plus encore sur benshi.fr

Carte postale numérique


Extrait vidéo

Bibliographie

Aniki Bóbó, une histoire d’enfants
Aniki Bóbó, une histoire d’enfants
Patrick Straumann et Anne Lima, Chandeigne, 2013
Pour la première fois en France, ce livre, réunissant le conte, le scénario, les photographies du tournage, les souvenirs du réalisateur ainsi que le DVD du film, propose aux petits et grands amateurs de cinéma de voir ou revoir Aniki Bóbó.
Moi, si j’étais grand
Moi, si j’étais grand
Eva Janikovszky et Laszlo Réber, La Joie de lire, 2011, à partir de 6 ans.
Etre un garnement, c’est bien plus marrant qu’être obéissant. Sauf que les grands disent toujours d’être sage...
Arrête ton cinéma!
Arrête ton cinéma!
Guillaume Guéraud et Henri Meunier; Le Rouergue, 2003, à partir de 6 ans.
Les mésaventures de trois jeunes garçons qui mettent au point un casse destiné à s’acheter des tablettes de chocolat et des places de cinéma...

Ailleurs

Un merveilleux site indépendant offrant une banque de données complètes sur le livre jeunesse. Une mine d’or pour piocher des idées par âge et par thème.
http://www.ricochet-jeunes.org/