Les champs * sont obligatoires

Jeux d’images

Norman McLaren | 1942 | Canada

Résumé du film

7 films de Norman McLaren

Opening Speech
À l’occasion du Festival international du film de Montréal, le cinéaste Norman McLaren tente de prononcer un discours de bienvenue, mais un micro récalcitrant l’en empêche.

Hen Hop
Une poule danse et se transforme au rythme d’une musique folklorique canadienne.

Caprice en couleurs
Trois variations cinétiques abstraites associées à une construction musicale jazz en trois mouvements.

Canon
Trois illustrations des principes de la forme musicale du canon: la première réalisée en animant des blocs de bois sur un damier, la seconde en animant des éléments découpés et la troisième en filmant séparément des acteurs pour ensuite les placer dans une même image à l’aide d’une tireuse optique.

Le Merle
Fantaisie visuelle illustrant une chanson traditionnelle québécoise racontant l’histoire absurde d’un merle qui perd une à une les différentes parties de son corps.

Blinkity Blank
Provoquant un étrange feu d’artifice, des formes lumineuses se livrent un combat amical évocant à la fois le jeu et le rituel amoureux des oiseaux.

Il était une chaise
Un jeune homme, qui voudrait bien s’asseoir pour lire un peu, est confronté à une chaise rébarbative. Ce n’est qu’après avoir établi avec elle une relation égalitaire et respectueuse qu’il parvient à ses fins.

Pourquoi ce film a été choisi

Par Alice Rabourdin de Benshi,

Dans le domaine du cinéma d’animation, Norman McLaren est un peu comme un maître ninja pour les animateurs. Il est pour beaucoup une inspiration sans limite. Et pour cause ! Norman McLaren est l’un des premiers à avoir considéré le cinéma d’animation comme un champ d’expérimentation et une création artisanale, dont les formes sont modifiables à souhait. Il touche à toutes les techniques d’animation, des plus traditionnelles (telles que l’image par image dessinée ou le papier découpé), aux moins utilisées (la pixilation, la peinture ou le grattage sur pellicule). Tel un artisan, il touche à tout, il expérimente divers outils pour animer des images, mais aussi des sons, qu’il crée parfois directement sur la pellicule.
La variété de ces techniques est ici illustrée dans cette sélection de courts métrages, qui donne à voir des esthétiques variées, et très intéressantes à mettre en relation, à comparer, ou tout simplement à admirer.

Souvent expérimental, son cinéma est d’abord à recevoir tel quel, sans se poser de question ; chose que les enfants, avec leur innocence, arrivent à faire sans problème. Les jeunes pourront donc découvrir le cinéma comme une expérience sensorielle. Même si certains de ces films ont quand même un scénario, comme par exemple l’illustration d’une chanson (Le Merle fait tomber sa patte, sa tête etc…), et mettent en scène des protagonistes, qui par leurs mouvements racontent une histoire, qui font rire par leur association avec une musique qui peut parfois rappeler celle des films muets.
La musique, vous l’aurez compris, tient une place importante dans les films de McLaren. C’est aussi l’occasion pour les enfants de découvrir différents genres musicaux, tels que la musique folklorique, le chant lyrique, le jazz, les chansons traditionnelles québécoises, ou ce qu’est un canon. Norman McLaren parle même de « son animé » pour parler de certains de ces courts métrages.

Le cinéma expérimental peut, au premier abord, faire un peu peur : il est souvent assimilé à une forme hostile, car souvent incomprise. Il faut au contraire se laisser aller, et accepter de ne pas tout comprendre pour apprécier ces petits films qui font sourire et même parfois rire. La simplicité scénaristique des films les rend extrêmement accessibles aux plus jeunes, et la grande variété visuelle permet de faire découvrir de nouvelles techniques d’animation aux plus grands.
Alors n’hésitez plus, et lancez-vous dans une toute nouvelle (mais ancienne) aventure visuelle et sonore !

Lire la suite
Textes issus de Benshi
Benshi est un site internet de recommandations de films de qualité adaptés aux enfants de 2 à 11 ans. Il encourage leur curiosité et accompagne toute la famille dans une découverte du cinéma adaptée et progressive. Retrouvez la fiche complète du film et bien plus encore sur benshi.fr

Carte postale numérique