Les champs * sont obligatoires

Histoire sans fin (L’)

Wolfgang Petersen | 1984 | Allemagne

Résumé du film

Bastien a dix ans. Enfant rêveur, il vit seul avec son père et se fait régulièrement pourchasser sur le chemin de l’école par trois petits durs. Il se réfugie une fois chez un étrange libraire à qui il ne peut s’empêcher d’« emprunter » un non moins étrange livre, à la couverture ornée d’un symbole. Arrivé en retard, Bastien file dans le grenier de son école et se plonge dans le livre.

Dans le royaume de Fantasia, un mal mystérieux « le Néant » mange le pays. Le Mangeur de Pierre, le tout petit et l’Elfe des nuits sont en route pour la Tour d’Ivoire... Ils y apprennent par le sage Cairon que pour l’impératrice malade : « seul le jeune guerrier Atreyu pourra sauver le pays de la destruction ».

Protégé par l’Auryn, emblème de l’impératrice, Atreyu part sur son cheval Artax vers l’ennemi inconnu. Bastien lit avec passion... Une bête féroce suit la trace d’Atreyu qui avance : il traverse des marécages où Artax s’enlise et meurt, et sa route croisera beaucoup de bizarres personnages... Le doux Falkor, dragon volant vient à son secours mais avant de retrouver la petite impératrice et avant que Bastien ne tombe dans leur histoire, Atreyu va devoir accepter le combat...

Pourquoi ce film a été choisi

Par Jeanne Frommer de Benshi,

Le film, adaptation du roman éponyme de Michael Ende est avant tout une ode à l’imagination et à la fantaisie. Il s’articule, dès la première scène, sur l’opposition entre rêve et réalité. Dans cette scène entre Bastien et son père on voit déjà ce qui sera le sujet du film : le combat entre le monde de l’imagination, lieu des rêves et espoirs face au monde réel. Le film est construit selon la structure classique du conte, comme un récit initiatique dans lequel un héros, élu, prédit par un oracle, part dans une quête presque impossible pour sauver Fantasia. Il se retrouve face à de nombreux obstacles, est aidé de personnages et affronte un ennemi final. Mais le film s’enrichit par deux aspects. D’abord il sort du conte en allant puiser dans les mythologiques grecques, nordiques et chrétiennes, avec le néant, le Golem mangeur de pierres et d’autres créatures. Ensuite, ce qui change et rend le récit original, c’est la mise en abîme du récit dans le récit. La quête d’Atreyu est vue à travers les yeux de Bastien qui est en fait le vrai héros du film et qui va finalement sauver Fantasia par son imagination. La position intéressante, est que Bastien et Atreyu ne sont pas une seule et même personne mais bien les deux héros de deux histoires qui n’en sont en fait qu’une. On est finalement moins dans un film "dont vous êtes le héros" que dans un récit fantastique qui prend place dans notre monde. Fantasia c’est le monde qui est dans la tête de tous les enfants et des adultes qui ont su le rester.

Lire la suite
Textes issus de Benshi
Benshi est un site internet de recommandations de films de qualité adaptés aux enfants de 2 à 11 ans. Il encourage leur curiosité et accompagne toute la famille dans une découverte du cinéma adaptée et progressive. Retrouvez la fiche complète du film et bien plus encore sur benshi.fr

Carte postale numérique


Extrait vidéo

Bibliographie

Je sauve le monde dès que je m’ennuie
Je sauve le monde dès que je m’ennuie
De Guillaume Guéraud, Le Rouergue, 2012 À partir de 8 ans.
Eugène n’aime pas l’école, il n’y tient pas en place. Mais il a trouvé le moyen de s’évader : en pensée, il fait ce qui lui plaît. Pirate des Caraïbes, samouraï façon Naruto, sorcier en lutte contre le mal...