Les champs * sont obligatoires

vie est immense et pleine de dangers (la)

Denis Gheerbrant | 1994 | France

Résumé du film

Au cinquième étage de l’institut Curie, un hôpital qui est à Paris, il y a un petit service où sont soignés des enfants malades du cancer. C’est là que Denis Gheerbrant, le réalisateur, a préparé puis tourné son film. Cela a duré des mois pendant lesquels il a suivi seul, par petites touches, sans équipe technique, la vie de Cédric, de Steve, de Dolorès... Les traitements pour soigner cette maladie durent des mois, parfois plus, pendant lesquels les enfants partagent leur vie entre l’hôpital et la maison. Le film « documentaire » de Denis nous fait rencontrer Cédric et les autres, entendre leurs réflexions, aborder avec eux les grandes questions que posent la maladie, la souffrance, la séparation d’avec ses parents, l’éloignement de l’école... Et puis, il y a Cédric guéri, et son sourire.

Pourquoi ce film a été choisi

Par Anne Charvin de Benshi,

Il y a tout d’abord ce titre, qui sonne comme le vers d’un poème, La Vie est immense et pleine de dangers. Titre qui pourrait convenir à un grand nombre de films présents sur le site de Benshi, du Monde de Nemo à L’Eté de Kikujiro en passant par Un monde parfait. Merveilleuse phrase prononcée par Cédric dans le film et qui nous dit mieux que nulle autre ce que peut être un parcours initiatique. La découverte que la vie est immense et pleine de dangers. Et que l’on peut y être heureux. Dans le film de Denis Gheerbrandt, un documentaire réalisé au sein du service des enfants malades de cancer à l’Institut Curie, l’enjeu est à la fois le même et à la fois tout autre, puisqu’il s’agit ici, avant tout de guérir. Bien sûr, le sujet est difficile et peu de parents se risqueront à montrer à leurs enfants ce film. Pourquoi leur faire découvrir la maladie ? Pourquoi leur faire approcher la mort ? Pourquoi leur présenter un film où des enfants se battent, luttent, souffrent ? Accompagner des enfants, les aider à  grandir, c’est-à-dire les aider à comprendre le Monde et à y trouver une place, c’est leur offrir le Monde dans son entier, sans secret, sans cachotterie. Un monde où la mort et la maladie existent. Et il serait bien léger de penser que les enfants nous attendent pour se poser des questions et réfléchir à ces sujets-là. Les contes, d’ailleurs, ne parlent que de cela. De l’abandon, du deuil, de la cruauté. Mais à dire vrai, il n’y a qu’une seule vraie raison de montrer ce film à des enfants, c’est parce qu’il est magnifique, lumineux, émouvant. Parce que c’est un film sur la vie, sur la famille, sur les liens qui nous unissent, sur les pas de côté que nous sommes obligés de faire parfois, et qui nous forcent à trouver en nous des forces insoupçonnées, sur la confiance, sur l’amour. Le personnage principal du film, Cédric, est malade, et il va guérir. Nous allons le suivre dans ses questionnements, dans ses moments de doutes, de peur et dans ses moments d’espoir. Le suivre jusqu’à ce qu’il demande au réalisateur, dans un superbe plan final, d’arrêter de le suivre, d’arrêter la caméra. Rares sont les plans de cinéma qui matérialisent avec autant de simplicité et d’émotion retenue ce trajet qui est celui de chaque enfant, ce mouvement d’émancipation, ces quelques pas d’éloignement qui signifient, « ça y est, je peux affronter le monde, et la vie, qui est immense et pleine de dangers. Je suis prêt. »

 

Lire la suite
Textes issus de Benshi
Benshi est un site internet de recommandations de films de qualité adaptés aux enfants de 2 à 11 ans. Il encourage leur curiosité et accompagne toute la famille dans une découverte du cinéma adaptée et progressive. Retrouvez la fiche complète du film et bien plus encore sur benshi.fr

Extrait vidéo