Les champs * sont obligatoires

Cerf-volant du bout du monde (Le)

Roger Pigaut | 1958 | France

Résumé du film

Dans les années cinquante, à Montmartre, un quartier de Paris, Pierrot, chef d’une petite bande de gamins, découvre avec ses copains un magnifique cerf-volant échoué sur un arbre. Grâce à une ruse (ils font monter dans l’arbre le petit chat de la concierge), ils récupèrent le cerf-volant et y découvrent une lettre écrite en chinois. Bébert, l’un des « durs » du groupe, vole la queue du cerf-volant. Pierrot et sa petite sœur Nicole font traduire la lettre par un antiquaire chinois. Il leur apprend qu’un jeune Chinois de Pékin, Song Siao Tsing, attend une réponse de celui qui recevra sa lettre. Hélas, l’adresse est restée dans la queue du cerf-volant.

Tard dans la nuit, Pierrot invoque Souen Wou Kong, le roi des singes, qui est le personnage représenté par le cerf-volant. Celui-ci prend vie et décide de transporter magiquement en Chine Pierrot et Nicole. Voilà les deux enfants à Pékin, bien décidés à retrouver le petit copain chinois avec leurs nouveaux amis. Mais le terrible Bébert se met encore sur leur chemin...

Pourquoi ce film a été choisi

Par Pauline Berra, de Benshi,

Le film peut sembler un peu vieillot au premier abord, avec ses acteurs aux accents titi parisien, sa postsynchronisation bancale et ses trucages « à la Méliès ». Mais ce côté daté se révèle être à la fois plein de charme, empli d’une certaine poésie désuète, ainsi qu’un témoin de son époque. Le film étant sorti en 1958, sa production s’est déroulée dans un certain contexte historique, celui de la guerre froide. A une époque de tension entre les pays, la volonté des personnes à l’origine de ce film a été de porter une vision de paix et d’amitié universelle. La fraîcheur et la naïveté qui se dégagent de l’histoire et de ses petits protagonistes, seraient en fait un message d’espoir et de fraternité entre les peuples. On peut aussi, tout simplement, expliquer cette candeur par l’onirisme dans lequel baigne le film. En effet, la moitié du récit se consacre à nous emmener dans les rêves de Pierrot, propulsé en Chine avec sa petite sœur grâce aux pouvoir du cerf-volant qui s’avère être Souen Wou Kong, le roi des singes, un célèbre personnage de la mythologie chinoise. Si c’est un rêve, tout est possible, même arriver en Chine en un clin d’œil et rencontrer une bande d’enfants prêts à se mobiliser pour aider Pierrot à retrouver Song Tsiao Sing.

Le voyage que font Pierrot et sa sœur n’est pas seulement onirique, il a aussi une vocation initiatique : aller à la rencontre de l’autre, d’une autre culture. Le film dresse ainsi le portrait – certes quelque peu fantasmé – de la Chine, de son histoire (les apparitions des empereurs de jadis), de sa culture (la langue, la nourriture, les cerfs-volants), et de ses légendes (le personnage de Souen Wou Kong). Tout le film évolue dans un univers d’enfants - on constate très peu d’interventions des adultes - et nous raconte ainsi une forme d’émancipation, d’indépendance des enfants. Cela nous renvoie au regard un peu naïf que le film porte sur l’amitié et, par extension, sur la paix. Comme s’il y avait besoin de cette candeur pour pouvoir y croire, le monde des adultes étant déjà trop désabusé, trop désenchanté. Les enfants représentent ainsi un espoir, symboles d’une nouvelle génération plus sereine et peut-être plus sage. Un message qui, aujourd’hui encore, trouve un écho.

 

Lire la suite
Textes issus de Benshi
Benshi est un site internet de recommandations de films de qualité adaptés aux enfants de 2 à 11 ans. Il encourage leur curiosité et accompagne toute la famille dans une découverte du cinéma adaptée et progressive. Retrouvez la fiche complète du film et bien plus encore sur benshi.fr

Extrait vidéo

Bibliographie

Le combat de cerfs-volants
Le combat de cerfs-volants
Olivier Melano, l’école des loisirs, 2001, à partir de 7 ans.
Nan rêve de battre enfin son pire ennemi, Chakku. Pour cela, une seule solution : créer le meilleur cerf-volant pour un combat aérien. Une histoire qui nous transporte en Asie où la fabrication de cerf-volant est une tradition.
Les yeux du cerf-volant
Les yeux du cerf-volant
May Angeli, Seuil jeunesse, 2009, à partir de 6 ans
Petit Jean apprend à fabriquer et faire voler un cerf-volant au-delà du mur construit il y a quelque temps déjà. Petit Jean aimerait bien savoir ce qu’il y a derrière ce mur.

Ailleurs

Un merveilleux site indépendant offrant une banque de données complètes sur le livre jeunesse. Une mine d’or pour piocher des idées par âge et par thème.
http://www.ricochet-jeunes.org/