Les champs * sont obligatoires

Mécano de la General (Le)

Buster Keaton | 1926 | Etats-Unis

Résumé du film

Poussé par un double amour fou envers sa martiale locomotive à vapeur (la « General ») et sa fiancée inaccessible comme une héroïne sudiste de poème romantique (Annabelle Lee), le pacifique et falot Johnnie Gray (« Jean Gris ») dont le métier est de relier par chemin de fer le Sud au Nord et inversement, se trouve sommé par le destin de s’engager dans la guerre de Sécession. Lorsqu’il veut s’enrôler avec les Sudistes pour plaire à sa belle, on le refuse à cause de son métier trop utile : elle le croit lâche et ne l’aimera, déclare-t-elle, qu’« en uniforme ». Un an plus tard (nous sommes en 1862), des espions nordistes s’emparent de son train en même temps que d’Annabelle qui se trouvait là, dans le but de remonter vers le front et vers leur camp, au Nord, en sabotant la voie derrière eux. À leur poursuite dans une autre locomotive, Johnnie se retrouve en territoire ennemi, espionne l’état-major, délivre Annabelle, s’habille en Nordiste et refait avec elle le chemin vers le Sud à bord de la « General », poursuivi cette fois-ci par deux trains ennemis. Après avoir enfin endossé un uniforme du Sud, il prévient les siens, contribue à la déroute de l’Union lors de la bataille de Rock River Bridge, capture un général nordiste et triomphe au finale sur le plan militaire autant qu’amoureux.

Pourquoi ce film a été choisi

Par Chloé Vedrenne de Benshi,

Le mécano de la General est souvent considéré comme le chef d’œuvre de Buster Keaton. C’est en tout cas l’un de ses films les plus ambitieux. À la fois film d’aventures, d’amour et film burlesque, Le mécano de la General tourne en dérision la guerre de Sécession, et la guerre de manière générale. C’est à bord d’un train de marchandises inébranlable et en compagnie de son fidèle et amusant conducteur que nous voyageons, loin d’une vision documentaire de cette période de l’histoire des Etats-Unis. Le train, à l’image du film, avance à son rythme mais avec détermination. Il est un personnage du film à part entière. Comme souvent dans les films burlesques, les objets et les machines apparaissent doués d’une vie propre. Entre courses poursuites dignes d’un western et gags plus absurdes les uns que les autres, Le mécano de la General parodie les genres cinématographiques tout en s’inscrivant dans une grande tradition romanesque. À la fin, Johnnie, faible au cœur pur est accueilli en héros par les mêmes personnes qui l’avaient d’abord traité comme un moins que rien. Mais l’ironie ne gâche pas le plaisir procuré par ce film où la légèreté l’emporte et qui rappelle que le cinéma, dès ses débuts, c’était déjà toute une aventure !

Lire la suite
Textes issus de Benshi
Benshi est un site internet de recommandations de films de qualité adaptés aux enfants de 2 à 11 ans. Il encourage leur curiosité et accompagne toute la famille dans une découverte du cinéma adaptée et progressive. Retrouvez la fiche complète du film et bien plus encore sur benshi.fr

Carte postale numérique


Extrait vidéo

Bibliographie

Buster Keaton, le mécano du cinéma
Buster Keaton, le mécano du cinéma
Hélène Deschamps, Anastassia Elias, À dos d’âne, 2005, à partir de 8 ans
Buster Keaton n’a pas encore 4 ans qu’il participe déjà officiellement au numéro de music-hall de ses parents. Plus tard, cet acteur incroyable réalisera des films muets célébrant la fantaisie.