Les champs * sont obligatoires

Aventures de Robin des Bois (Les)

Michael Curtiz, William Keighley | 1938 | Etats-Unis

Résumé du film

Archer le plus redouté du royaume d’Angleterre, Sir Robin de Locksley, dit Robin des Bois, conduit la révolte des merry men, les gais lurons, les occupants de la forêt de Sherwood. Saxons comme lui, ils subissent les violences du prince Jean, un Normand, qui s’attribue illégalement le pouvoir de son frère le roi Richard Cœur-de-Lion.

Parti pour les croisades, retenu prisonnier, pris en otage, Richard peut compter sur le dévouement de Robin des Bois pour reprendre son trône. Robin ne met-il pas deux fois sa vie en jeu pour défier le prince Jean, lui dire en face sa bassesse ? Heureusement, Robin sait aussi se battre à l’épée. Deux fois, cette arme à la main, il affronte son rival direct : l’ambitieux Guy de Gisbourne, l’allié du prince Jean. L’audace de Robin ne laisse jamais Lady Marian indifférente. Pupille du roi Richard, le prince Jean la destine à Guy de Gisbourne qui ne semble pas très amoureux d’elle. A-t-il d’autres projets en tête ?

Lady Marian, tout d’abord, s’indigne de la « trahison » de Robin, ce noble qui excite à la révolte les victimes de Jean et de Gisbourne. Mais la résolution de Robin de prendre aux riches pour donner aux pauvres la convainc qu’il a raison de se ranger aux côtés des merry men. Le charme de Robin fera le reste. Marian tombe amoureuse de lui et, à son tour, prend des risques pour aider son héros. Gisbourne enferme la « traîtresse » dans un cachot de son château.

Ô surprise ! Le roi Richard est de retour. Une ruse (un déguisement) lui permet, assisté de Robin et de ses joyeux lurons, de s’introduire dans le château de Gisbourne le jour même où Prince Jean se fait couronner. Confondu et vaincu par Richard, Jean prend le chemin de l’exil. Robin terrasse Gisbourne, délivre Marian et sous la bénédiction du roi s’enfuit avec elle.

Pourquoi ce film a été choisi

Par Hélène Deschamps de Benshi,

Robin de Locksley, le bien nommé Robin des bois, pourrait faire figure de super héros, s’il était doté de pouvoirs surnaturels, mais il n’use que de ses flèches et de son épée pour combattre l’injustice. Et pourtant, il est connu auprès de tous les enfants, comme celui qui dépouillait les riches pour redistribuer le butin aux pauvres. Suprême justicier, une légende !
D’innombrables films ont conté ses aventures, dès 1912 ! Citons parmi les dizaines de Robin des bois à l’écran : Douglas Fairbanks, puis Sean Connery, Kevin Costner et parmi les réalisateurs ou adaptations : Walt Disney, Terry Gilliam, Ridley Scott, Mel Brooks…
Dans ces Aventures, Errol Flynn est notre Robin des bois et son interprétation est absolument réjouissante ! C’est un enfant qui ne pense qu’à jouer, séducteur, loyal, mû par une bonté sans faille, doté d’une souplesse féline, pouvant faire irruption dans le cadre de toutes parts. Il peut entrer dans le champs du haut, depuis les branches des arbres, le traverser en diagonale, avec ses lianes. Il occupe merveilleusement le cadre. Il est l’aisance et la joie de vivre incarnées à l’écran.
Il faut souligner l’admirable distribution de ce film : tous les acteurs semblent faits pour les rôles qu’ils incarnent. Les compagnons de Robin des bois, pleins d’humour et de courage sont excellents. Olivia de Havilland, Lady Marian, pupille du Roi, est splendide, la richesse émotionnelle de son jeu renforce sa majesté. Les héros du mal sont à la mesure de la bonté de Robin de Locksley. Il lui fallait des méchants à sa taille, Claude Rains en Prince Jean et Basil Rathbone en Guy de Gisbourne sont parfaits, pleins de noirceur et de cynisme.
Les Aventures de Robin des bois est une réussite absolue à tous les points de vue, on pourrait dire que ce film inventa le Moyen-Age au cinéma. Un Moyen-Age imaginaire, constitué d’un château, roman, d’une forêt épaisse, et d’un style de vie avec ses banquets, ses festins, ses joutes.
Oui, Les Aventures de Robin des bois nous comble d’un spectacle à la hauteur de nos rêveries, nourries d’enluminures et de tapisseries moyenâgeuses. Les amateurs d’aventures, d’action et de duels de cape-et-d’épée ne seront pas en reste, puisque tous les combats sont des prouesses physiques réglées rigoureusement, jusqu’au point culminant, le duel Robin-Guisbourne.
En un mot, Les Aventures de Robin des bois est une merveille indispensable !

Lire la suite
Textes issus de Benshi
Benshi est un site internet de recommandations de films de qualité adaptés aux enfants de 2 à 11 ans. Il encourage leur curiosité et accompagne toute la famille dans une découverte du cinéma adaptée et progressive. Retrouvez la fiche complète du film et bien plus encore sur benshi.fr

Extrait vidéo

Bibliographie

Maria Bonita, une femme parmi les bandits
Maria Bonita, une femme parmi les bandits
Paula Anacaona et Mauricio Negro, Éditions À dos d’âne, 2016, à partir de 8 ans.
L’histoire vraie de Maria Bonita, une femme bandit des années 1930, dans le Nordeste.

Ailleurs

Un merveilleux site indépendant offrant une banque de données complètes sur le livre jeunesse. Une mine d’or pour piocher des idées par âge et par thème.
http://www.ricochet-jeunes.org/