Les champs * sont obligatoires

Demoiselles de Rochefort (Les)

Jacques Demy | 1966 | France

Résumé du film

Dans cette histoire, parlée, dansée, chantée, les gens qui s’aiment n’arrivent jamais à se rencontrer. À Rochefort, aux murs colorés de bleu, jaune, vert, rose, on prépare la fête : les forains s’installent. Faisons connaissance avec les héros du film :

Les jumelles : Solange et Delphine donnent des cours de danse à des petites filles. La blonde rêve à son idéal masculin, la rousse compose un concerto. Elles veulent « aller à Paris ».
Yvonne, maman des jumelles et de Boubou, tient un café. Elle a rompu avec son grand amour « au nom ridicule ».
Maxence, jeune marin. Il a peint son « idéal » féminin. Surprise ! C’est Delphine, mais il ne le sait pas...
Guillaume, amoureux de Delphine (qui ne l’aime pas). Il peint avec un pistolet et expose dans sa galerie le tableau de Maxence.
Simon Dame, marchand de musique. Solange lui demande une recommandation pour Andy, musicien américain. Il lui raconte alors qu’il a aimé une femme. Hélas, « elle refusait le nom de Madame Dame ».
Étienne et Bill, les forains. Plaqués par leurs copines qui partent « avec des marins aux yeux bleus », ils demandent aux jumelles de faire le spectacle à leur place. Elles acceptent.
Andy, le célèbre musicien américain. Il croise Solange. C’est le coup de foudre entre eux. Mais elle ne sait pas encore que c’est lui.
Boubou. Fils d’Yvonne, qui envoie toujours quelqu’un le chercher à l’école. C’est là que se croisent tous les personnages. Boubou a tendance à être insolent et à envoyer balader son cartable.

Le spectacle des jumelles est un vrai succès. Après la fête, Simon Dame retrouve Yvonne, Andy et Solange se rencontrent et tous s’avouent leur amour. Au même moment, on découvre que Subtil Dutrouz, paisible vieux, client du café d’Yvonne, est l’assassin d’une danseuse nommée Lola-Lola. Sur la route du départ, le camion d’Étienne et de Bill, dont Delphine est la passagère pour Paris, ralentit pour prendre un auto-stoppeur : le marin, Maxence qui vient d’être démobilisé...

Pourquoi ce film a été choisi

Par Hélène Deschamps de Benshi,

Les Demoiselles de Rochefort est une comédie musicale, tournée durant l’été 1966, à Rochefort. La ville fut pour l’occasion entièrement transformée : façades, volets, bouches d’incendie, fontaines, tout le mobilier urbain repeints aux bons soins du décorateur Bernard Evein et de Jacques Demy lui-même. Demy aimait cette ville à l’architecture militaire, qui lui inspira les séquences de ballets, particulièrement la grand’ place. La ville ainsi métamorphosée définit d’emblée l’ambiance joyeuse et enchantée du film. La magie fascinante de l’univers de Jacques Demy émane du dosage subtil entre influence américaine et racines françaises. Une alchimie qui pourrait rappeler la recette du cake d’amour dePeau d’âne. Les Demoiselles de Rochefort est directement inspiré des classiques de l’âge d’or de la comédie musicale hollywoodienne, qui va de Chantons sous la pluie et Un Américain à Paris, àWest Side Story. Un hommage qui se traduit par la présence du mythique Gene Kelly et de George Chakiris, (l’interprète de Bernardo, dans West Side Story). Comédie musicale classique, soit des numéros chantés et dansés intégrés au récit. Mais une ambiance (décors, thèmes, acteurs) à la française : les paroles des chansons et les dialogues sont signés Jacques Demy et la musique Michel Legrand. Le style du tandem, mêlant humour, mélancolie et lyrisme, déjà à l’œuvre dans Les Parapluies de Cherbourg, dans une tonalité plus sombre, fait ici exploser la joie et les couleurs éclatantes des sentiments. « Un film léger parlant de choses graves », ainsi Demy résuma-t-il Les Demoiselles de Rochefort : un ballet de sentiments, conte où l’on cherche son prince charmant

Lire la suite
Textes issus de Benshi
Benshi est un site internet de recommandations de films de qualité adaptés aux enfants de 2 à 11 ans. Il encourage leur curiosité et accompagne toute la famille dans une découverte du cinéma adaptée et progressive. Retrouvez la fiche complète du film et bien plus encore sur benshi.fr

Extrait vidéo

Bibliographie

Soeurs et frères
Soeurs et frères
De Claude Ponti, L’école des loisirs, 2010, à partir de 5 ans.
Ta soeur est étrange? Ton frère est bizarre? Tu ne les comprends pas? Ils ne sont pas prêteurs? Ni rigolmarrants? Ils sont égoïstes?Mous? En dessous du niveau de la mer? Ce livre est pour toi.
Les Soeurs Ramdam
Les Soeurs Ramdam
De Françoise de Guibert et Ronan Badel, Thierry Magnier, 2015, à partir de 4 ans.
Avant le « Et cring cring cring et dzououou dziiiii dzououou » de la flûte et de la guitare, il y a le « paf pof » de la mère de Thelma et Louise envoyant d’un bon coup de pied ses rejetonnes loin de la maison. Du coup, ce sont les autres qui profiteront
Rendez-vous n’importe où
Rendez-vous n’importe où
De Thomas Scotto et Ingrid Monchy, Thierry Magnier, 2003, à partir de 5 ans.
Un album tendre et poétique où Madam’zelle et Monsieur vivent leurs premiers émois.