Les champs * sont obligatoires

Jeune fille à l’écho (La)

Arūnas Žebriūnas | 1964 | Lituanie

Résumé du film

C’est le dernier jour des vacances pour Vika. Vêtue de sa robe ample, les cheveux au vent, elle arpente le littoral déjà maintes fois foulé par ses pieds nus au cours de l’été. Libre de ses mouvements et de la présence des adultes, cette petite fille hardie, cor de chasse autour du cou, laisse son innocence et sa curiosité la guider, sans crainte.

Vika s’amuse de tout ce qui lui est offert : les vagues deviennent pistes de danse, le sable immense ardoise et les coquillages une chorale marine.Entre plongeons et baignades, elle rend visite à ses amis, rochers anthropomorphes, dont elle seule détient les secrets du langage. De nature effrontée, elle ne se laisse pas impressionner par le groupe de garçons, autres résidents de cette plage hors du monde et du temps. Vika leur tient tête jusqu’à démonter leurs jeux de pouvoir.

Romas, un nouvel arrivant intrigué par cette petite fille intrépide, obtient sa confiance et sa sympathie. Elle le conduit jusqu’au creux des regs pour lui confier son secret.

Pourquoi ce film a été choisi

Par Sarah Génot, chargée de mission actions éducatives à Cinémas 93,

Le comité de sélection regarde les films en se fixant des axes de travail prioritaires. Celui de la parité en est un majeur.  Mais de quoi parle-t-on au juste ? Le débat est récurrent au sein du comité, et c’est ce qui en fait sa richesse. S’agit-il de films réalisés par des femmes ? Parle-t-on de la représentation des femmes et des personnages féminins dans les films, et du regard que l’auteur.rice pose sur elles ? Ce regard doit-il forcément être intérieur ? Le comité a choisi ici La Jeune fille à l’écho, un film réalisé par un homme, Arūnas Žebriūnas, qui fait le portrait d’une jeune fille extraordinaire et d’une folle liberté ! Au-delà de la beauté plastique du film et de la rigueur de sa mise en scène c’est ce personnage qui fascine.

Petite-fille de pêcheur, Vika a hérité un rapport symbiotique avec la nature. Quand elle se baigne nue dans la mer limpide, son corps se fond dans les flots. Dans les montagnes, elle parle le langage du vent et des pierres, dialoguant avec l’écho de sa voix que lui renvoient les rochers.

Personnage central du film, elle en est aussi le pilier. Sa force intérieure lui permet d’affronter l’humiliation et la trahison et de sortir toujours grandie des épreuves. C’est à son contact que les autres personnages évoluent et se modifient : un jeune garçon nouvellement débarqué sur la côte apprendra ce que signifie l’amitié.

Ancrée dans ce territoire aride et sauvage à travers son lien avec son grand-père, Vika est aussi une fille de la ville. Elle puise sa force et sa richesse dans cette double appartenance géographique et sociale. En vacances chez son grand-père elle vit l’aventure au présent, là où son désir la guide, consciente de la fragilité d’un mode de vie en voie de disparition.

La Jeune fille à l’écho propose aux jeunes spectateurs un double corps-à-corps : avec un paysage grandiose, terrain de multiples aventures et avec un personnage qui les marquera sans doute à jamais !

Lire la suite

Carte postale numérique