Les champs * sont obligatoires

Paï

Niki Caro | 2002 | Nouvelle-Zélande

Résumé du film

Un petit village maori, sur la côte Est de la Nouvelle-Zélande. Dans le village, le statut de chef se transmet, depuis toujours, à un héritier mâle. Paka, le chef spirituel du village, est âgé, et son fils Porourangi a depuis longtemps choisi de s’exiler en Europe. L’épouse de Porourangi est décédée en donnant naissance à une fillette, Paï, dont le frère jumeau est mort au moment de l’accouchement.
À douze ans, Paï vit en compagnie de ses grands-parents, mais entretient une relation difficile avec son koro, qui désire avant tout qu’un héritier puisse prendre sa succession. Lors d’un bref retour au pays de Porourangi, Paka en vient même à soutenir que la fillette ne lui est d’aucune utilité, et que son père peut l’emmener avec lui. Le lendemain, Paï exige pourtant que son père fasse demitour, sur la route du départ : elle se sent mystérieusement appelée par l’océan, par les ancêtres. Son koro ne se montre cependant guère enthousiasmé par ce retour. Paka a décidé de fonder une « école de la tradition », afin de former et choisir le nouveau chef spirituel. Exclue de cette école, la petite Paï mène toutefois à bien une initiation solitaire : elle observe à la dérobée les leçons de Paka, et apprend le maniement du bâton sacré, le taiaha, en compagnie de Rawiri, son oncle. L’apprentissage des garçons conduit à un échec : aucun n’est capable, en mer, de repêcher un pendentif jeté par Paka. Quelques jours plus tard, Paï parvient quant à elle à arracher le reiputa aux profondeurs de l’océan...

Carte postale numérique


Extrait vidéo